INSERT-INFO no. 4

1er décembre 1999 (mis à jour le 30 décembre 2002)

Plus d'info ? Notre e-mail est ici


Pour voler de Bruxelles à la côte espagnole, mieux vaut éviter

L'ESCALE DE MADRID

Désireuse de se rendre à Alicante, une de nos clientes en provenance de Bruxelles a, en novembre dernier, réservé sa place en prévoyant un changement d'avion à Madrid. Et le vol Bruxelles-Madrid a souffert un tel retard que notre infortunée cliente a perdu son avion pour Alicante et a dû passer la nuit à Madrid. C'est hélas fréquent.

L'aéroport de Madrid souffre chroniquement d'une succession inexplicable d'incidents (congestion du trafic aérien, alimentation électrique arrachée par une machine de chantier, protestation de voisins au sujet du bruit de la troisième piste, nouvelles routes aériennes, incendie de la salle des ordinateurs, etc.) qui ajoutés au brouillard et aux grèves de telle ou telle catégorie du personnel, en font l'une des destinations les moins ponctuelles d'Europe ces temps-ci.

Il y a peu de vols de ligne directs en provenance de Bruxelles à destination des côtes méditer- ranéennes; mais si une escale doit être envisagée, à destination d'Alicante, par exemple, il y a des vols directs en provenance de Francfort et Paris, ou d'Amsterdam, Londres, Genève, BâIe/Mulhouse et Düsseldorf. Avec un petit plus pour les trois derniers: ces aéroports ne sont pas énormes, et les distances à parcourir d'un terminal à l'autre sont raisonnables.

RETOURS:
à l'information générale et immobilière en Espagne - aux informations sur le voyage en Espagne